alliance pour le dimanche

L’Alliance pour le dimanche lutte contre l’extension du travail dominical dans les commerces. Elle veut rappeler à la population l’importance du dimanche grâce à un film diffusé sur les réseaux sociaux.

L’Alliance pour le dimanche veut rappeler la nécessité de défendre le repos dominical, cible de nouvelles attaques, principalement dans le domaine du commerce de détail, souvent au nom du tourisme d’achat.

•    En février 2016, le Conseil fédéral a accordé une nouvelle exception à l’interdiction du travail dominical dans des centres commerciaux; après Foxtown au Tessin, c’est l’Outlet de Landquart qui a été autorisé.

•    Dans plusieurs cantons, des lobbys économiques cherchent à étendre le travail dominical dans la vente.

C’est le cas à Berne par une motion au Grand Conseil voulant ouvrir les magasins au centre-ville, en Valais et à Genève par des projets d’ouverture des magasins 4 dimanches par an.

L’ Alliance pour le dimanche regroupe notamment la Fédération des Eglises protestantes de Suisse, la Conférence des évêques suisses (représentée par la Commission Justice et Paix), des syndicats, ainsi que des organisations de femmes, des partis politiques et de la société suisse de médecine du travail. La Pastorale œcuménique dans le monde du travail est également représentée au sein de cette Alliance.

Pour plus d’information et voir le film